Archives de catégorie : Actions

Concours littéraire – 2021-2022 – La nature en ville

Organisé par

URBANATURE

ISITE FUTURE – Université Gustave Eiffel

et

URBA – Laboratoire CESCO

Muséum national d’Histoire naturelle

Dans le cadre du programme scientifique Urbanature – Savoirs et cultures de la biodiversité urbaine (XIXe siècle – XXIe siècle), l’Université Gustave Eiffel, en collaboration avec l’équipe URBA (CESCO), Muséum national d’Histoire naturelle, organise un concours de nouvelles destiné à tous les publics d’au moins 15 ans sur la thématique de La nature en ville.

Date limite d’envoi des nouvelles : 1er mars 2022

Adresse : concours.urbanature@univ-eiffel.fr

Les participants sont invités à proposer des nouvelles sur les interactions ville/nature. D’inspiration historique, utopique ou réaliste, les créations originales peuvent imaginer des villes végétales, des espaces urbains en transformation ou encore des villes minérales, polluées, en souffrance de nature. Cependant les créations sont libres d’explorer d’autres articulations entre ville et nature.

Conformément au projet Urbanature, elles peuvent aussi mobiliser les savoirs et les cultures de la biodiversité urbaine. Les participants peuvent consulter le carnet de recherche du projet : https://urbanature.hypotheses.org  afin de découvrir la thématique du programme.

Le concours récompensera trois nouvelles. Les textes auront entre 13 000 et 15 000 signes espaces comprises. Les trois prix, d’un montant de 500 euros, 300 et 200 euros seront remis lors d’une cérémonie le 21 mai 2022 au Muséum national d’Histoire naturelle.

Parrains

Guillaume Lecointre (Muséum national d’Histoire naturelle)
Pierre Senges (écrivain)

Jury

Juliette Azoulai (Université Gustave Eiffel)
Nicole Caligaris (écrivaine)
Hélène Frédérick (écrivaine)
Carmen Husti (Université Gustave Eiffel)
Guillaume Lecointre (Muséum national d’Histoire naturelle)
Nathalie Machon (Muséum national d’Histoire naturelle)
Bénédicte Percheron (Université Gustave Eiffel)
Alexandre Postel (écrivain)
Véronique Roy (Muséum national d’Histoire naturelle)
Mathilde Schneider (directrice des Musées Beauvoisine – Rouen)
Pierre Senges (écrivain)
Gisèle Séginger (Université Gustave Eiffel)
Virginie Tahar (Université Gustave Eiffel)

Règlement et conditions de participation

3 prix d’un montant d’un montant de 500, 300 et 200 euros

 

ARTICLE 1 – Ce concours est organisé, en 2022, par le programme URBANATURE de l’Université Gustave Eiffel.

ARTICLE 2 – Par « nouvelle », il faut entendre un texte en prose de 13 000 à 15 000 signes espaces comprises (vous pouvez consulter le nombre de mots d’un fichier au format Word en cliquant dans le menu sur l’onglet Révision>Vérification>Statistiques).

ARTICLE 3 – Il est ouvert à tout public à partir de 15 ans.

ARTICLE 4 – Les nouvelles doivent être écrites en français. Chaque texte devra comporter un titre. Seules les œuvres originales, non publiées, sont acceptées. Le candidat ne peut déposer qu’un seul texte.

ARTICLE 5 – Les nouvelles doivent être envoyées avant le 1er mars 2022, minuit, à l’adresse électronique suivante : concours.urbanature@univ-eiffel.fr

Chaque nouvelle doit être accompagnée d’un engagement (dans un fichier distinct de celui de la nouvelle) comprenant les informations suivantes :

Nom :

Prénom :

Âge :

Adresse :

Téléphone :

Mail :

Titre de la nouvelle :

Première phrase de la nouvelle :

Nombre de signes (espaces comprises) :

Je soussigné(e) ………………………………………………… atteste sur l’honneur être l’auteur de la nouvelle intitulée

…………………………………………………………………………………………….

Formats de fichiers acceptés : .doc, .docx, .rtf, .pdf., .odt.

Le non-respect de ces dispositions entraînera l’élimination du candidat.

ARTICLE 6 – Un jury sélectionnera les meilleures nouvelles. Le jury est souverain et statue sans recours. Un prix sera décerné pour chaque catégorie. La remise des prix se fera le 21 mai 2022 lors de la Fête de la nature.

ARTICLE 7 – Les nouvelles seront publiées sur le site du programme URBANATURE.

Les concurrents s’engagent à céder les droits de publication à l’Université Gustave Eiffel pour tout type de support à partir de la réception de l’œuvre pour une durée de 5 ans et pour le monde entier, à titre exclusivement non commercial.

En cas de désaccord, le candidat devra joindre à son envoi une lettre précisant son refus.

En cas de commercialisation de tout ou parties des textes retenus, un contrat spécifique sera conclu avec les auteurs concernés.

ARTICLE 8 – Du seul fait de leur participation et de leur engagement, les auteurs garantissent les organisateurs (l’Université Gustave Eiffel) et les jurys contre tout recours éventuel de tiers en ce qui concerne l’originalité des œuvres présentées.

Responsable : Gisèle Séginger (gisele.seginger@univ-eiffel.fr)

Site internet : urbanature.hypotheses.org

Photographie : Roméo A. sur Unsplash

Le concours bénéficie du soutien de la Mission Arts & Culture de l’Université Gustave Eiffel.

   

        

Actions

Ateliers d’écriture et résidence d’écrivain :

Projet porté par Virginie Tahar (UGE) et Pierre Senges (écrivain) – partenariat avec la Maison des Écrivains et de la littérature

Dans le cadre du projet Urbanature, les étudiantes et les étudiants de la licence 3 Lettres, Création et numérique travaillent avec l’écrivain Pierre Senges et avec Virginie Tahar (maîtresse de conférences) autour d’un projet de livre qui explorera par la création le dialogue entre ville et nature dans nos lieux de vie actuels. Ce projet est mené dans le cadre de l’UE de création littéraire, pendant lequel chaque étudiant conçoit son propre projet de livre. Ils travailleront plus précisément autour de la forme de l’herbier qui servira de modèle et de point de départ à un détournement littéraire, comme dans L’Herbier des villes d’Hervé Le Tellier (éd. Textuel, 2010) ou dans les Carnets d’une urbotaniste de Lullie (éd. Plume de carotte, 2011). Les thématiques d’Urbanature sont également présentes dans l’œuvre de Pierre Senges, en particulier dans Ruines-de-Rome (Verticales, 2002), ce « roman d’une sédition botanique » dont le titre en trompe-l’œil désigne une petite plante qui pousse entre les briques.

Le projet est mené en partenariat avec la Maisons des écrivains et de la Littérature et le programme « Le temps des écrivains à l’Université » (dirigé par Virginie Frénay).

Concours de nouvelles : printemps 2023 – Partenariat avec le Muséum d’histoire naturelle. Un jury sera constitué et ce concours sera ouvert aux étudiants et au public. Il sera doté de deux prix de 1 000 euros chacun. Les lauréats seront publiés sur le site dédié au projet. Le Muséum, qui organise chaque année son concours, contribuera à son organisation, à la sélection des lauréats, à la communication.

Balades urbaines : deux promenades urbaines consacrées à la biodiversité en ville seront organisées. L’une sera dédiée à la biodiversité et les arts plastiques, tandis que la seconde portera sur les sons et les odeurs de la nature en ville. Deux conférences sur ces thématiques compléteront ces visites. Ces actions seront menées sur le territoire rouennais en partenariat avec le Muséum d’histoire naturelle de Rouen.