URBANATURE 
Savoirs et cultures de la biodiversité urbaine (XIXe siècle-XXIe siècle)

L’écologie (dont l’idée s’esquisse au XIXe siècle) a conquis sa place dans la science au début du XXe siècle et auprès du public dans les années 1960. Mais l’écologie urbaine est relativement récente et elle s’est d’abord structurée autour de problématiques d’urbanisme et d’infrastructures. Notre programme abordera la question sous un angle nouveau, davantage culturel et historique. Le projet est focalisé sur les rapports entre la biodiversité urbaine, ses pratiques et les manières de penser et représenter le vivant. Alors que bien des études écologiques se font en synchronie, notre programme prendra en compte la dimension historique (de la biologie évolutive et de l’hygiénisme du XIXe siècle au tournant de l’écologie), les pratiques anciennes (maraîchage, travail des animaux en ville…) ainsi que l’émergence politique du sujet (dans l’anarchisme et le socialisme du XIXe siècle) afin de comprendre les héritages modernes et les expérimentations actuelles (en particulier la réalisation d’éco-quartiers). L’équipe interdisciplinaire associe des littéraires, des historiens, des écologues spécialistes du milieu urbain et des spécialistes de réalisations numériques. Le projet s’appuie sur des partenariats avec la Maison des écrivains de Paris, le Muséum d’histoire naturelle de Paris, l’ENVA, le Muséum d’histoire naturelle de Rouen et l’entreprise Eiffage. Diverses manifestations scientifiques interdisciplinaires, des ateliers d’écriture seront organisés dans un cadre universitaire ainsi que des actions de médiation (promenades urbaines, concours littéraire). Une application sur des lieux de biodiversité urbaine sera produite à l’issue des trois années de programme (2020-2023).

 

Collaborations 

Le projet URBANATURE bénéficie de nombreuses collaborations.

Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris

Pilote dans l’observation des modifications de la biodiversité, le Muséum national d’histoire naturelle de Paris est un partenaire fort pour un projet consacré à la nature en ville. Avec plusieurs de ses chercheurs, des recherches interdisciplinaires et intersectorielles se développeront, notamment autour de la thématique Flore et faune des villes : réalités et fictions.

Un concours de nouvelles, ouvert au grand public, organisé en partenariat avec l’institution, permettra de primer deux productions littéraires.

 L’École nationale Vétérinaire d’Alfort (EnvA)

 Le partenariat se construira essentiellement autour de la thématique de la biodiversité à l’épreuve de l’urbanisation.

Le Musée national de l’éducation (Munaé)

 L’exposition itinérante Regards sur la nature en ville, conçue par le musée, sera présentée dans le cadre des activités d’Urbanature à Rouen et à l’Université Gustave Eiffel.

Le Muséum d’histoire naturelle de Rouen

 L’institution, pionnière au XIXe siècle des dioramas naturalistes, a très tôt compris les dynamiques environnementales et la nécessité de sensibiliser à la préservation de la biodiversité.

 Fondé en 1828 dans l’ancien couvent Sainte Marie (XVIIe siècle), le Muséum de Rouen réunit plus de 800 000 objets issus de disciplines des sciences naturelles et de l’ethnographie dans une muséographie encore très empreinte des époques passées et des personnalités scientifiques qui ont dirigé l’établissement, notamment Felix-Archimède Pouchet et Georges Pennetier. Un projet de réhabilitation du musée permettra de répondre aux enjeux environnementaux actuels notamment en valorisant davantage le square attenant au musée, par la création d’un jardin pédagogique et partagé, et la réalisation de balades urbaines autour des plantes sauvages. Cette collaboration permettra l’organisation de balades urbaines et de conférences.

Partenariat avec l’université d’Oxford pour l’organisation d’un colloque en 2022 et avec l’université de Zurich pour l’organisation d’une journée d’étude.

Crédits

Rédacteur en chef : Gisèle SÉGINGER
Équipe de rédaction : Carmen HUSTI, Bénédicte PERCHERON et Gisèle SÉGINGER
Conception et gestion du site Internet : Bénédicte PERCHERON
Crédits photographiques : GattoTere on Unsplash. Bosco Verticale by Stefano Boeri & architects – Milan

Savoirs et cultures de la biodiversité urbaine (XIXe siècle-XXIe siècle)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search