Jan Synowiecki

Ancien étudiant-normalien de l’ENS Ulm, agrégé d’histoire et docteur en histoire et civilisations de l’EHESS, il est Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Il a soutenu en novembre 2019 une thèse de doctorat intitulée Paris en vert. Jardins, nature et culture urbaines au XVIIIe siècle qui a reçu une mention spéciale du jury au prix de thèse PSL.

Axes de recherche 

Histoire urbaine
Histoire environnementale 
Histoire culturelle
Villes des Lumières et espaces jardiniers 
Histoire des savoirs botaniques 

Principales publications

Paris en ses jardins. Nature et culture urbaines au XVIIIe siècle, Ceyzérieu, Champ Vallon, avril 2021.

Avec Grégory Quenet, « Ce que conserver veut dire : praxis et historicité de la nature (1770-1810) », Annales historiques de la Révolution française, n° 399, 2020, p. 97-121.

« De la plante comme un homme. Penser la sexualité végétale au XVIIIe siècle », Dix-Huitième siècle, n° 52, 2020, p. 453-470.

« Ces plantes qui sentent et qui pensent. Une autre histoire de la nature au XVIIIe siècle », Revue historique, n° 694, 2020, p. 73-104.

« Histoire et environnement », in Reine-Marie Bérard, Bénédicte Girault et Catherine Rideau-Kikuchi (dir.), Initiation aux études historiques, Nouveau monde éditions, 2020, p. 409-425.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.