Anne-Caroline Prévot

Anne-Caroline Prévot est chercheur au CESCO (Muséum national d’histoire naturelle) et responsable de l’équipe TEEN (Transition écologique et expériences de nature).

Écologue de formation et biologiste de la conservation, Anne-Caroline Prévot travaille à l’interface entre plusieurs disciplines de sciences humaines et sociales, notamment la psychologie de la conservation. Ses recherches, menées avec ses collègues et étudiants, visent à comprendre les liens croisés entre expérience de nature, conservation de la biodiversité et lien social. Le but est de savoir comment les expériences de nature et les comportements associés, interagissent avec les dynamiques de la biodiversité, la conservation de celle-ci, notamment à travers la mobilisation de nouveaux liens sociaux. Leurs terrains d’étude se situent principalement en France et dans les pays de culture dite occidentale, dans des milieux anthropisés (ville, mais aussi milieux ruraux). Anne-Caroline Prévot s’intéresse à l’individu dans sa relation à la nature de proximité, mais en tant que personne intégrée dans un ou plusieurs groupes sociaux (famille, groupe d’amis, association, entreprise, collectivité ou pays). Ses perspectives de recherche pour 2021 sont d’explorer aussi la co-construction de nouveaux récits du futur, en passant par la fiction et la science-fiction.

Axe de recherche 

biologie de la conservation
expérience de la nature et lien social
récits du futur

Principales publications 

M. Levé, A. Colléony, P. Conversy, A.C. Torres, M.X. Truong, C. Vuillot et A.C. Prévot, «Convergences and divergences in understanding the word biodiversity among citizens: a French case study», Biological Conservation, 2019, 236, p. 332-339.

M.X. Truong, B. Bonnefoy et A.C. Prévot, «About smells and nature: an exploratory study on the links between environmental identity, smell sensitivity, and sensory uses of natural spaces», Psyecology, 2019.

A.C. Torres, A.C. Prévot et S. Nadot, «Small but powerful: the importance of French community gardens for residents», Landscape and Urban Planning, 2018, 180, p. 5-14.

A. C. Prévot, H. Cheval, R. Raymond et A. Cosquer, «Routine experiences of nature in cities can increase personal commitment toward biodiversity conservation», Biological conservation, 2018, 226, p. 1-8.

Z. Skandrani, M. Desquilbet et A.C. Prévot, A renewed framework for urban biodiversity governance: urban pigeons as a case-study, Nature, Sciences Sociétés, 2018.

M.X. Truong, A.C. Prévot et S. Clayton, «Gamers like it green: The significance of vegetation in online gaming»? Ecopsychology, 2018.

A. Colléony, L. Martin, N. Misdariis, S. Clayton, M. Saint-Jalme et  A.C. Prévot, 2017. Exoticism as a Mediator of Everyday Experiences of Nature: an Anthropological Exploration of Soundscape in Zoos. Human Ecology, 2018, 45, p. 673-682.

A.C. Torres, S. Nadot, A.C. Prévot, «Specificities of French community gardens as environmental stewardships», Ecology and Society, 22(3), 2017, p. 28.

S. Clayton, A. Colléony, P. Conversy, E. Maclouf, L. Martin, A.C. Torres, M.X. Truong et A.C. Prévot, «Transformation of experience: Toward a new relationship with nature», Conservation Letters 10, 2017, p. 645-651.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.