Christophe Degueurce

Directeur de l’École nationale vétérinaire d’Alfort, il est aussi professeur d’anatomie, conservateur du musée Fragonard, membre du CRHEC (U-PEC) et président de la Société Française d’Histoire de la Médecine Vétérinaire.

Principales publications

«Les mannequins du Dr Auzoux, une réussite industrielle au service la médecine vétérinaire», Bulletin de la société française d’histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, 13, 7-33.

«Les mannequins du Dr Auzoux, de l’Homme aux animaux domestiques», Histoire des Sciences médicales, 47 (3), 2013, p. 337-345.

«Conservation et valorisation des sources de l’histoire de la médecine vétérinaire en France», Histoire des Sciences médicales, 47 (1), 2013, p. 71-78.

«Mesurer l’animal», dans Le « Michel-Ange » de la ménagerie, les dessins de Antoine-Louis Barye. Beaux-Arts de Paris Éditions, p. 27-36, octobre 2013.

«L’anatomie clastique du Docteur Auzoux». Collection Epistémologie du corps, Presses Universitaires de Lorraine, 2013, p. 54-55.

«Le javart, une affection obsolète» par C. Degueurce et M. Riffaud, Bulletin de la société française d’histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, 12, 2012, p. 89-108.

«Les collections historiques vétérinaires : un enjeu pour l’avenir?» Historical veterinary collections: a challenge for the future? Revista di Colegio de Médicos Veterinarios del Estado Lara, Venezuela, Ano 2, n° 2, vol 1, p. 12-22.

«Claude Bourgelat et la création des écoles vétérinaires». C.R. Biologies, 335 (2012), p. 334-342.

«Le patrimoine équestre des écoles nationales vétérinaires», In Situ, la revue des patrimoines, 2012, n° 18, 8 p.

«Le cheval un animal contraint», In Situ, la revue des patrimoines, 2012, n° 18, 8 p.

Corps de papier. Les modèles anatomiques du docteur Auzoux, Paris, éd. de la Martinière, 2012.

« Beautés intérieures. L’animal à Corps ouvert », Paris, éd. de la RMN, 2012.

« Les écorchés de Fragonard : polémiques et réalités » (mémoire). Bulletin de l’Académie Vétérinaire de France, 2011, tome 164, n° 2.

« Fragonard museum, the écorchés, the anatomical masterworks of Honoré Fragonard», Blast Books (New-York, USA), avril 2011, 160 p.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.