Guillaume Bagnolini

Chargé d’enseignement à l’Université de Montpellier en biologie et écologie, chercheur associé au Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (LISIS) à l’université Paris Marne la vallée, Guillaume Bagnolini mène des recherches en philosophie des sciences, en éthique et philosophie de l’environnement. Docteur en philosophie, il a réalisé une thèse sur les principes axiologiques du biohacking. À l’heure actuelle, d’une part, il s’intéresse au développement des tiers-lieux et aux questions éthiques qu’ils soulèvent. D’autre part, il s’interroge sur les enjeux philosophiques et politiques de la biodiversité. Au final, l’objectif de ses recherches est d’aboutir à une réflexion sur les choix techno-scientifiques, ainsi que sur les politiques et la production de savoirs et de technique.

Principales publications 

Bagnolini G., Stellino P. et Laval-Jeantet M., Bioart et éthique. Paris : éditions CQFD, 2019, 120 p.

Bagnolini G. et Stellino P., Bioart: définition(s) et enjeux éthiques. Essai introductif. Philosophical Readings, vol.11, 2019, p. 1-5.

Bagnolini G., «Les enjeux éthiques des objets connectés». Études Teutates, Dynamiques du droit UMR5815, 2018, p. 56-75.

Bagnolini G., «Le parasite, de l’être mimétique à l’inquiétante familiarité». Epistémocritique, vol. 17, 2018.

Bagnolini G. et Bour S., Vers une éthique des biohackers. Implications philosophiques, 2017.

Bagnolini G., Da Costa G., Gerino M., Roth M., Trân C., Multidisciplinary for biodiversity management on campus through citizen sciences. The 2nd IEEE Workshop on Smart and Substainable City, 2017.

Bagnolini G., «Participer à l’activité scientifique, le cas du   biohacking : analyse comparée de deux laboratoires collaboratifs la Paillasse à Paris et la Myne à Lyon». GIS démocratie et participation, Actes du colloque « Les expérimentations démocratiques aujourd’hui. Convergences, fragmentations, portées politiques», 2017.

Bagnolini G., «Inventaire fac’ : un programme de science participative sur les campus étudiants». Cahiers de l’action, vol.1, 2016, p. 47-53.

Bagnolini G., Essai sur le parasite. Paris : Editions Terre d’Auteurs, 2016, 90 p.

Curriculum Vitae

Page web personnelle


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.